SE FORMER
mercredi 22 novembre 2017
icar

THEME:  2- Les mises en TRAIN

Ressource 2: Apprendre à apprendre

 

    La ritualisation, la valorisation des procédures, le travail en amont de l'institutionnalisation sans pression de acquis/non acquis, sans évaluations sommatives, permet aux élèves de travailler sereinement et en confiance. L'organisation des MET, sans doute parce qu'elle ne les met pas en concurrence, ni en situation d'évaluation, suscite la curiosité, l’envie de chercher, révèle la motivation des élèves. L’adhésion des élèves à ce dispositif tient aussi au fait que l'activité est proposée pour apprendre (des notions, des méthodes) et que c'est explicité.

    Pour une même tâche à réaliser, certains élèves mobiliseront des connaissances en lien avec la notion visée par l'enseignant, tandis que d'autres développeront des procédures différentes, quelquefois plus intuitives ou plus pragmatiques. Le temps de mutualisation sera d'autant plus riche. Les élèves ont en commun de travailler à l’acquisition de la notion. La MET constitue donc un outil de différenciation extrêmement efficace.

    Le fait de ne pas hiérarchiser prématurément les procédures, de ne pas institutionnaliser des démarches expertes trop tôt dans l’année, permet aux élèves qui ont des difficultés avec les savoirs procéduraux d’accomplir les tâches demandées de manière intuitive et pragmatique ou en re-démontrant des résultats qui n'ont pas été automatisés, c'est-à-dire en restant dans la peau « du chercheur ». Ces élèves ne se sentent pas en échec ou dévalorisés par rapport aux camarades puisqu'ils rentrent dans l'activité et dans le débat d'idées qui suit. Sur une échelle de temps d’une année scolaire, on peut raisonnablement attendre que la plupart des élèves intègre les notions du programme. Le contrat didactique instauré en MET permet un apprentissage respectueux du travail qui autorise l’élève à se construire une image valorisée de lui-même.

    En MET seuls les éléments du débat sont pris en charge par la classe, avec comme but de valider les raisonnements justes et d'invalider des raisonnements erronés. L’objectif annoncé étant de mutualiser entre pairs les différentes procédures qui conduisent au résultat souhaité et d'être en mesure d'argumenter pour invalider certaines démarches. Lors de ces activités il faut instaurer dans la classe un climat de confiance et de respect du travail et de la parole de chacun. Une écoute attentive, respectueuse vigilante les uns des autres est nécessaire pour réaliser les objectifs fixés.

    En aucun cas nous ne nous autorisons à évaluer dans le cadre d’une MET. La MET correspond à des situations d'apprentissage non d'évaluation et cela est explicité. Dans ces conditions, nous constatons que même les élèves dits « en difficultés » sont motivés par les tâches à réaliser et ils participent à l'activité de la classe. Il ne s'agit pas de tromper les élèves sur les contenus de ce qu'ils apportent à la classe mais bien de valoriser les démarches et les productions, de faire de l'erreur un tremplin pour progresser. Au-delà de la différenciation, la pratique dans la classe de MET, redonne confiance en eux à des élèves fragilisés par l'expérience scolaire et leur permet de prendre conscience que tout ne se joue pas dans un chapitre, dans un contrôle. L’assimilation des notions est une affaire de temps et ce temps leur est accordé.